Mon travail prend la forme d’installations vidéo. L’évolution de ma pratique m’a conduite à circonscrire une série d’éléments (panneaux perforés, miroirs, captation et projection vidéo, actions performatives pour la caméra) avec lesquels je travaille dans l’espace de présentation et qui sont mobilisés pour leurs qualités spécifiques.

 

Dans mes installations, les panneaux perforés (pegboard) ont la double fonction de matériau de construction et d’écran perméable. En tant qu’écran de projection, ils arrivent à faire cohabiter dans une même surface l’image vidéo projetée et l’image morcelée de l’espace réel qui se trouve derrière, de l’autre côté, et que l’on aperçoit partiellement par les trous. L’image vidéo, filmée et projetée « en lieu réel », est tirée de certaines interactions avec/dans le lieu créé pour l’occasion par les structures de panneaux (mur, pièce, passage) et s’y ancre physiquement. Actualisée sous différentes formes, la vidéo dans mes dispositifs propose une vue d’ensemble, ou encore des points de vue particuliers sur des réalités qui s’ignorent normalement (devant/derrière, ici/là-bas, avant/pendant).