À partir du mur, 2019

double/doubles, exposition satellite du Mois Multi, 644 St-Joseph Est, Québec

Commissaires : Charlotte Boisvert-Simard et Delphine Egesborg

Images: Idra Labrie, Delphine Hébert-Marcoux

Panneaux perforés, bois, projecteurs, vidéo, chariot automatisé,(moteur, arduino, interrupteurs, raspberry Pi, caméra Pi) moniteur, miroirs

Un banc placé au milieu de l’espace investi par l’installation nous incite à s’assoir pour regarder une vidéo projetée sur un mur de panneaux perforés. Le film, évanescent, montre des scènes captées à partir de ce même espace et dans lequel on y voit une personne s’afférer et deux chiens Rottweillers passer devant et derrière le mur. Dans le parcours naturel de l’exposition, c’est en passant l’autre côté du décor que l’on découvre une autre partie de l’œuvre. Au bout du couloir formé par le mur, un moniteur diffuse ce qu’une petite caméra capte en arpentant le bas d’une section de panneaux perforés. Par un jeu de miroirs, la superposition des images projetées, réelles et réfléchies complexifie notre rapport à l’espace et à la présence.